Isolation de toiture : techniques et matériaux

Limiter les pertes énergétiques : comment bien isoler sa toiture ?

L’énergie, particulièrement en cette période, coûte cher. Si vous souhaitez diminuer votre facture de chauffage, il n’y a pas de secret : il faut diminuer de quelques degrés le thermostat ou arrêter de faire tourner vos radiateurs pendant quelques heures. Toutefois, ces gestes économiques et écologiques ne vont pas forcément de pair avec une perte de votre confort.

Il est tout à fait possible de préserver une ambiance chaleureuse et conviviale. Pour éviter que la température dans votre intérieur ne baisse, il faut envisager quelques travaux d’isolation de votre toiture et de vos sols et murs. Des points de contact avec l’extérieur bien étanches et soignés sont en effet la clé pour un intérieur qui conserve une température constante tout au long de l’année. Comment procéder ? Quels matériaux utiliser ? Quel est le coût d’un tel projet ? Découvrez ici toutes les réponses apportées par une entreprise de spécialistes en toiture.

Pourquoi isoler sa toiture ?

Si l’on se concentre uniquement sur la partie la plus haute d’une habitation ou d’un quelconque autre bâtiment occupé, le calcul est sans appel : près de 30 % de la chaleur s’échappe par ce biais. Cela s’explique par le fait que la chaleur monte et qu’une couverture mal isolée est incapable de la retenir. Celle-ci traverse donc la toiture pour finir à l’extérieur.

En plus de vous coûter cher et de nuire à votre confort, ces manquements ont un impact sur la qualité de l’air. L’isolation des maisons, des bâtiments publics et des commerces est donc un véritable enjeu dans la lutte contre la pollution atmosphérique.

Quelle méthode d’isolation utiliser ?

Vous êtes maintenant convaincu que procéder à une rénovation énergétique est primordial pour des raisons économiques, mais aussi écologiques. Quelles sont alors les options qui s’offrent à vous ?

Un entrepreneur en toiture vous expliquera que le premier paramètre déterminant est la configuration de votre couverture : disposez-vous d’un toit plat, en pente, de panneaux solaires, etc. ? Quel est le matériau de votre couverture ? Avez-vous besoin de garder un espace sous comble ? À partir de ces informations, votre expert couvreur vous orientera vers la solution la plus adaptée.

– Le Sarking, méthode d’isolation par l’extérieur ;
– L’isolation par l’intérieur à l’aide de panneaux ou de caisson ;
L’isolation du sol du grenier.

On distingue encore également ce qu’on appelle toiture chaude (lorsque l’isolant est placé à l’extérieur et protège donc également la charpente) et la toiture froide (lorsque l’isolant est à l’intérieur et lorsque l’ossature reste exposée aux températures externes).

Quels matériaux choisir ?

Il existe plusieurs familles d’isolants offrant de très bonnes performances énergétiques. Voici les plus courantes :

Les laines : les laines minérales (de roche ou de verre), végétales (papier ou bois) ou encore organiques (comme la laine de mouton) ;
Les isolants écologiques : le chanvre, la cellulose…
Les matériaux synthétiques : le polyuréthane ou le polystyrène extrudé.

La plupart de ces isolants est disponible sous diverses formes, notamment en panneaux, en caissons, en rouleaux ou encore en mousse à projeter sur les surfaces à recouvrir.

Notez que certains matériaux protègent également contre la chaleur en été. C’est par exemple le cas des fibres de bois qui empêche les degrés de monter, y compris quand le soleil frappe sur votre toiture. Plus besoin de recourir à la climatisation.

Quelles primes attendre pour une isolation de toiture ?

Si, sur le long terme, tous ces investissements en valent clairement la peine, il peut être difficile de se permettre de tels frais dans l’immédiat. En plus du coût des isolants, il faut également compter la main-d’œuvre des couvreurs spécialisés. Comme nous l’avons répété, l’isolation de la toiture est primordiale et participe aux efforts des gouvernements pour la lutte contre le réchauffement climatique. Dans cette optique, chaque Région de Belgique a prévu des aides pour aider les ménages à entreprendre ce type de rénovations.

En Wallonie, vous pouvez espérer des primes allant jusqu’à 14 €/m². À Bruxelles, les montants vont jusqu’à 50 €/m² avec un bonus possible de 15 €/m². Enfin, en Flandre, les aides vont jusqu’à 4 €/m². Ajoutez à cela la réduction de la TVA de 21 à 6% si vous passez par un entrepreneur en toiture et que votre logement a plus de 10 ans : les économies deviennent alors très intéressantes.

L’aide d’un professionnel : la garantie de travaux de qualité

Entourez-vous d’experts en toiture pour garantir un chantier rapide et réalisé avec des matériaux de qualité. L’avantage de faire appel à un couvreur qualifié est qu’il connaît non seulement les procédures administratives pour l’obtention de primes, mais qu’il pourra aussi vous aiguiller vers une solution avantageuse en fonction de l’isolation actuelle de votre maison. Grâce à son expertise, votre entrepreneur pourra terminer en quelques jours voire en quelques heures seulement ce type de travaux sur toiture, et ce, en assurant un résultat impeccable.